le sandre

Publié le par les passions du captaine

 

Origine :

Le sandre est originaire d'Europe centrale, présent dans l'est de la France depuis le début du 20ème est maintenant sur toute la France. 

Description :

Le sandre est un poisson allongé de 40 cm de long pour un poids de 500 g environ (Taille: 35 cm à 60 cm jusqu'à 1,20 m ; Poids : 500 g à 4 kg jusqu'à 15 kg.). Le corps élancé est couvert de petites écailles très adhérentes qui donnent à ce poisson son aspect rugueux et la tête allongée, elle se termine par un museau pointu. La bouche est assez largement fendue et présente une dentition fortement développée, les six canines de ce poisson ont pour rôle de blesser et de capturer les proies. Les yeux sont relativement brillants, ils ont des yeux très particuliers, qui leurs assurent une très bonne vue dans l'obscurité, dans les grandes profondeurs. Les deux nageoires dorsales sont séparées par un faible espace, la première porte des rayons épineux. La coloration générale du corps est gris verdâtre pour la partie dorsale, avec des bandes verticales foncées. Le ventre est blanc voir jaune. La nageoire caudale large et échancrée a des bords épais et durs ce qui permet au sandre de se déplacer très rapidement.

Distribution :

Le sandre fréquente les grands cours d'eau ainsi que les eaux calmes (lacs, étangs, canaux et réservoirs). Il préfère néanmoins se tenir en profondeur et aime les eaux troubles ainsi que les fond durs et encombrés de bois. Les sandres chassent en groupe sauf les plus gros qui deviennent solitaires. Il affectionne tout particulièrement les berges, les trous et les endroits ombragés et frais

Biologie et Reproduction : 

A la fin de sa vie le sandre devient très méfiant. Ils vivent en bancs d'individus du même âge. Les sandres se déplacent fréquemment en fonction des saisons, mais aussi en fonction du temps de la lune, du vent... Le sandre préfère un temps sombre ou nuageux pour manger, principalement à la tombée de la nuit ou au lever du jour. C'est un poisson plutôt nocturne. Quand le sandre a faim, c'est un poisson très vorace.  
En période de reproduction on peut reconnaître le mâle car leurs couleurs s'assombrissent. La reproduction du sandre a lieu du mois d'avril au mois de juin après que le mâle est creusé un nid sommaire, lorsque la température de l'eau est voisine de 13°C. La ponte a lieu sur un nid en forme d'assiette creuse (50 cm de diamètres, pour 5 cm de profondeur), celui-ci est protégé par le mâle pendant la période d'incubation (10 à 15 jours). La fécondité est élevée (environ 180 000 ovules par kilo de femelle). Le sandre devient mature au bout de 2 à 4 ans. Le sandre peut vivre 10 à 15 ans parfois plus.

Régime alimentaire : 

Sa nourriture est essentiellement ichtyophage, la taille des proies ingérées est limitée par la relative étroitesse de l'œsophage. Elle se compose de vers, petits poissons vivants ou morts, etc... Plus le sandre est âgé et plus il préfère capturer des proies malades ou mortes. Ce poisson blesse sa proie au premier passage, il l'ingurgite ensuite en faisant un second passage. Les jeunes sandres chassent en groupe, telle une opération commando, effet de surprise oblige. Ils encerclent leurs proies avant de mener l'assaut final. Là, ils blessent une ou plusieurs proies, pourchassent les autres puis reviennent pour ingurgiter les proies. 

Sa pêche :

Du fait de la raréfaction du brochet, il devient un carnassier de plus en plus recherché. Mais les techniques de pêche du sandre ne sont pas équivalentes à celles employées pour le brochet. Il préfère des vifs de petites tailles et il mord aux poissons morts reposant sur le fond. Il ne coupe pas le nylon avec sa dentition et permet l'usage de lignes sans avançons d'acier. Défense peu vigoureuse. C'est l'un des poissons les plus recherchés en eau douce. Le sandre se pêche au lancer. Il est fréquent de réaliser des captures groupées du fait qu'il vit en bancs. Il a acquis une réputation de chipoteur. Le sandre se pêche avec des montages discrets.

Voici les différents noms communs et locaux que vous pouvez rencontrer sur le territoire français : : fogasch, fogosch, perche-brochet, sandat...
Pike-perch, walley (anglais), zander, Sandart (allemand), lucioperca (italien), perca (espagnol).

 sandre4.jpg

Publié dans le sandre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article